Stylo noir posé sur cahier à spirales
Salon

Actualité littéraire: le rapport Bruno Racine

Ce matin le ministre de la culture Franck Riester a donné ses propositions à la suite du rapport Bruno Racine. Ce rapport représente un grand espoir pour l’amélioration du statut d’artiste-auteur d’un point de vue social, économique, et juridique.

Devenir autrice est mon rêve et mon objectif depuis mes 15 ans. Mais, jusqu’il y a à peine quelques mois, je n’étais pas du tout informée sur la réalité de ce métier.

Devenir écrivain se résumait à : 1. écrire un manuscrit, 2. l’envoyer à des maisons d’édition, et 3. attendre une réponse positive – (et 4. recommencer le processus en cas de réponses négatives).

Tout ce qui touchait à l’administratif était absent à l’horizon. Retraite, cotisations sociales… je n’en avais jamais entendu parler pour le métier d’écrivain*. Bien sûr, je connaissais les droits d’auteurs, mais là encore il s’agissait d’une notion abstraite.

*Métier qui a encore parfois du mal à être reconnu comme un « vrai » métier.

Fort heureusement, un jour, en regardant une vidéo de Marie Vareille, j’ai découvert la chaîne YouTube de Samantha Bailly. Ses vidéos m’ont beaucoup appris sur la situation (très difficile) des artistes-auteurs en France.

Voir la réalité de la situation, les difficultés quotidiennes, la précarité des artistes-auteurs m’a révolté et a attisé ma volonté à vouloir devenir autrice. Être écrivain est un métier artistique, créatif, mais un métier tout de même. Devenir autrice est un projet tout à fait concret et réalisable.

Et avec le rapport Bruno Racine, pouvoir vivre de sa plume a le potentiel de devenir une réalité plus répandue.

Pin "Actualité littéraire : le rapport Bruno Racine". Photo en arrière-plan d'une machine à écrire vintage."

Notez que dans cet article je vous présenterais brièvement le rapport, mais je ne m’attarderais pas sur son contenu ; cet article a pour but principal de vous diriger vers des sources d’informations qui elles, sauront vous éclairer. Il ne s’agit pas d’une liste exhaustive, seulement de mes références principales.

En espérant de tout cœur que ce vous sera utile !

Le rapport Bruno Racine, pour faire (très) simple :

Ce rapport est le résultat d’une grande enquête, dirons-nous, sur les artistes-auteurs en France, qui a été remis au ministre de la Culture le 22 janvier dernier.

Ce rapport a été demandé car un très (trop) grand nombre d’artistes-auteurs sont en situation de précarité, et ne peuvent pas vivre décemment de leur métier. De plus, côté administratif, disons que pour les artistes-auteurs c’est… la pagaille.

A lire sur ActuaLitté : « Scandale Agessa : de l’omerta aux petits arrangements entre amis« . C’est simplement hallucinant.

Le rapport compte 140 pages. La situation des artistes-auteurs a été analysée en détails sur les plans économiques, sociaux, juridiques, et administratifs… et ce n’était pas glorieux.

Le rapport compte 140 pages, avec 23 recommandations pour améliorer le statut et la situation socio-économique des artistes-auteurs. Il va sans dire que les artistes-auteurs attendaient ce rapport avec impatience.

Et donc, aujourd’hui, le ministre de la Culture a présenté les mesures de son plan d’action suite à la sortie de ce rapport.

Si vous souhaitez télécharger le rapport pour y jeter un œil, il se trouve sur le site du Ministère de la Culture : L’auteur et l’acte de création.

Références pour suivre l’actualité :

1. ActuaLitté

Un quotidien en ligne qui regorge d’articles intéressants.

Chroniques, interviews, points sur l’actualité – à la fin d’un article, il en a toujours un autre pour attirer l’attention. Je me souviens avoir lu un dossier (constitué de plusieurs articles) sur le métier d’agent littéraire. Passionnant.

Ce site est une mine d’informations.

Bien évidemment, ils parlent du rapport Racine. C’est le sujet du moment. Je vous dirige en priorité vers l’article « Guide : comprendre le rapport Racine comme si vous étiez artiste-auteur » – ce guide fait dix-huit pages et récapitule le rapport de façon à ce que son contenu soit compris par tous.

2. La Ligue des auteurs professionnels

Il s’agit d’une association regroupant (vous l’aurez deviné) des auteurs professionnels – c’est à dire « à tout auteur francophone ayant publié au moins un livre ».

La Ligue des auteurs pro a pour but de défendre les auteurs : si vous êtes auteur, ou si comme moi vous avez pour projet de le devenir, je vous conseille de faire un tour sur le site (où sont par ailleurs abordés « les défis du rapport Racine« ) et d’éventuellement les suivre sur les réseaux sociaux.

3. La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse

Autre association à retenir qui regroupe de nombreuses informations utiles sur leur site.

Il y a sur leur Instagram une série de publications qui illustre et récaptule avec clarté en quoi consistent les différents points du rapport.

4. Samantha Bailly

Samantha Bailly est la présidente de la Ligue des auteurs professionnels et la vice-présidente de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse.

Comme indiqué au début, j’ai découverte cette autrice via sa chaîne YouTube. Ses vidéos sont vraiment bien, vous devriez y jeter un oeil.

C’est grâce à elle notamment que j’ai appris l’existence de l’Agessa, de la Maison des Artistes – tout un monde administratif dont je ne soupçonnait pas l’existence !

(Notez que, avec le rapport Racine et les changements qu’il va entraîner, certaines vidéos – je pense notamment à celles traitant du régime social des auteurs- contiendront des informations obsolètes. Néanmoins, il peut être intéressant de les regarder afin de constater combien le rapport Racine est important et nécessaire.)

Je la suis sur Instagram, et elle est aussi active sur Twitter.

Autres sources :

Pour suivre l’actualité littéraire, je consulte également le Centre National du Livre (CNL), le Ministère de la Culture, et le journal Le Monde. Rarement de manière spontanée. La plupart du temps c’est si une des quatre sources mentionnées avant donne un lien vers tel ou tel site.

Ressenti :

Voir les choses bouger et avancer en faveur des artistes-auteurs et des professions artistiques met du baume au cœur. Non seulement ce rapport va améliorer la condition de vie des artistes-auteurs, mais il va aussi leur redonner une voix, et une place centrale.

J’ai hâte de voir comment la situation va évoluer.Ce rapport Bruno Racine me donne beaucoup d’espoir.

Pin "Se tenir informé de l'actualité littéraire - sites à consulter et personnes à suivre sur les réseaux sociaux."

Quelles sont vos références pour suivre l’actualité littéraire ?

Salutations ! Je suis Axelle, étudiante en Lettres Classiques, blogueuse littéraire créatrice et rédactrice de l'Alcôve aux histoires. Rêve et objectif : devenir autrice et vivre de ma plume.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.