Bibliothèque

Bilan lecture : Mai (et Avril) 2020

Vous souvenez-vous du bilan de mars ? de ma tristesse (et de ma honte) à n’avoir réussi à lire qu’un seul livre ? Eh bien, maintenant que je constate le désert absolu qu’a été avril côté lecture, je me dis qu’un livre c’était un bon début. Heureusement, les choses se sont améliorées en mai. En avant pour un bilan lecture des mois de mai (et d’avril) 2020.

A lire : Chronique : Manuel de dramaturgie à l’usage des assassins de Jérôme Fansten

Epingle Pinterest : bilan lecture mai (et avril) 2020.

Avril

En Avril je n’ai pas terminé de lectures. Mais j’en ai entamé trois ! Donc, techniquement, j’ai lu. Un peu.

Ma pile à lire se composait de quatre livres – tous relativement courts – pourtant je ne suis parvenue au bout d’aucun. Je commençais à lire, puis rapidement, je me rendais compte que je rêvassais. Mes yeux glissaient sur les lignes sans rien en retenir. Si cela vous arrive, ou vous est arrivé, vous comprenez combien cette situation est frustrante.

Résultat : blocage. Procrastination et flemme de lire.

Le diable au corps de Raymond Radiguet est resté intouché. Le Bal du comte d’Orgel (du même auteur) et La Valse des arbres et du ciel de Jean-Michel Guenassia attendent que je les reprenne. Entre nous, je ne pense pas que ce sera tout de suite… Mais un jour ! Certainement !

Concernant Les Fleurs du Mal de Baudelaire après deux mois laborieux, je touche au bout. Enfin… il me reste à lire les commentaires de fin. Autant dire que je suis partie pour une relecture.

Soupir, soupir.

Mai

Mai commençait mal. L’envie de lire était absente*.

Une part (enfouie) de moi voulait pourtant venir à bout de cette PAL sélectionnée en avril. Je voyais bien ces quatre livres se lamenter d’être ainsi rejetés, laissés pour compte, abandonnés, oubliés…

Mais, flemme.

Et puis il y avait Horace, de Corneille, qui me tentait depuis un moment. Posé là, en surface d’un carton encore ouvert, il ne demandait qu’à être lu. C’est lui qui a remporté mon attention.

(Et qui m’a sorti de mon blocage de lecture.)

Article lié : Peut-on avoir trop de livres ?

Deux jours plus tard je lisais Oedipe Roi de Sophocle, et entamais une relecture de La Théogonie, Les Travaux et les Jours d’Hésiode.

*sans compter qu’il y a eu le déconfinement, et les dernières préparations en vu du déménagement, tout ça, tout ça.

Prévisions pour juin

Avez-vous des périodes où vous ne lisez qu’autour d’un même sujet ? Depuis Horace, je suis tirée vers des récits en lien avec l’antiquité gréco-romaine.

Plus tôt dans la semaine j’ai lu L’Odyssée de Pénélope de Margaret Atwood. Il faudra que je vous parle de ce livre, c’est une pépite.

L’envie de lire refait doucement surface. Certains romans de ma bibliothèque m’attirent plus que d’autres. Parmi eux : Le portrait de Pierre Assouline et La théorie des dominos d’Alex Scarrow. Nous verrons en fin de mois quels ouvrages auront su retenir mon attention.

« Mais, et ta PAL d’avril ? », me direz-vous.

N’ayez crainte. Je n’oublie pas ces quatre petits livres. (Enfin, trois : Les Fleurs du Mal fera bientôt parti des recueils de poésie lu en 2020). Pour l’instant, je n’ai pas envie de les lire. Il leur faudra attendre.

A lire : Chronique : The Complete Poetry d’Edgar Allan Poe

Voilà pour ce bilan lecture des mois de mai (et d’avril) 2020, avec en supplément quelques prévisions pour juin. Merci d’avoir lu. J’espère que ça vous aura plu.


Epingle Pinterest : Bilan lecture - avril et mai 2020.

Êtes-vous dans une période où vous avez du mal à lire, ou est-ce que, au contraire, vous enchaînez vos lectures ? Que lisez-vous en ce moment ?

Retrouvez-moi sur Goodreads !

Salutations ! Je suis Axelle, étudiante passionnée de langues anciennes et de civilisations disparues, blogueuse littéraire créatrice et rédactrice de l'Alcôve aux histoires, et écrivaine aspirant à être publiée (auteure est un métier artistique, mais un métier quand même).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.