Chronique : Les Amours de Psyché et de Cupidon, de La Fontaine

Last updated on 9 avril 2021

Le printemps s’installe, les beaux jours reviennent. Aujourd’hui je vais vous présenter mes trois lectures de mars. La première figure dans ma wishlist de lectures 2021 : il s’agit des amours de Psyché et de Cupidon de La Fontaine. Par ailleurs, je suis contente de m’être fixée seulement 8 livres dans mon défi de lecture au début de l’année, ça enlève une pression énorme.

A découvrir : « Insomnie » – poème original

Les amours de Psyché et de Cupidon, Jean de La Fontaine

Couverture du roman Les Amours de Psyché et de Cupidon de La Fontaine.

Titre : Les amours de Psyché et de Cupidon

Date de parution : 1669

Auteur : Jean de La Fontaine

Pages : 224

Présentation, notes, bibliographie et chronologie : Françoise Charpentier

Editions : Flammarion

ISBN : 978-2-0812-7416-7

Note : 4/5

Ce roman est une réécriture d’un mythe antique. Cette histoire raconte comment le dieu de l’amour Cupidon tomba amoureux d’une mortelle : Psyché. J’ai beaucoup aimé le style de La Fontaine au cours de l’histoire, avec une alternance entre la prose et la poésie. Il y a de belles images, et bien que connaissant déjà le mythe, j’ai pris plaisir à lire.

Article lié : L’odyssée de Pénélope, Margaret Atwood

La raison pour laquelle je n’ai pas mis 5/5 est à cause de la fin.

Le fait est que Psyché, vers la fin, devient noire. Enfin, partiellement, et temporairement noire. La raison est qu’elle a regardé dans une boîte dans laquelle elle n’était pas censé regarder – #PandoreLeRetour – et dans cette boîte il y avait une poudre qui l’a donc « transformé ». A la limite, ok. Pourquoi pas.

Mais le truc c’est que, je ne m’y attendais vraiment, vraiment, pas. Et je ne m’attendais pas à avoir dans le livre tout ce qui est de « la peau blanche est plus belle que la peau noire ». Ca m’a pris par surprise. Et le ton avait pour but d’être léger? humoristique? – une mésaventure causée par la curiosité de Psyché; mais en tant que jeune femme noire, j’ai reçu violemment cette partie du récit. Donc ma réaction a été de l’ordre du « oh… ».

C’est difficile de mettre des mots dessus. Je ne ressens pas du tout de colère, c’est vraiment de l’ordre du « ah, ok » un peu déçu. Si je devais le comparer à une situation, ce serait : apprendre qu’une personne que vous aimez ou admirez a dit du mal de vous. C’est ce sentiment de « bon, je sais ce que vous pensez de moi. Je n’y peux rien, c’est comme ça. »

Donc voilà pour le 4/5. Les Amours de Psyché et Cupidon est une belle histoire d’amour. J’avoue avoir été déçue par la fin qui a pris un tournant inattendu, et pour le moins blessant.

Des falaises, Mélanie Leblanc

LEBLANC Mélanie, Des Falaises, Cheyne éditeur, 2016.

Il s’agit d’un recueil de poèmes. J’ai découvert Mélanie Leblanc grâce à son poème « Souris » qui a été publié dans le numéro 2 de la revue de poésie Soeurs.

J’ai emprunté ce recueil à la médiathèque. Honnêtement, je ne pourrais pas le noter. Comment dire… je l’ai lu, mais je n’ai pas été transporté. Pour autant, je ne me sens pas de mettre une « mauvaise » note à ce livre. J’ai beau ne pas avoir été touchée, je reconnais que c’est bien écrit.

Par ailleurs, j’ai l’impression que les mots de l’autrice auraient la capacité à m’émouvoir, mais pas en ce moment. Quoiqu’il en soit, je suis heureuse d’avoir découvert une partie de son travail.

Article lié : « The complete poetry » d’Edgar Allan Poe

Lettres, maximes et autres textes, Epicure

Epicure, Lettres, maximes et autres textes, traduction et présentation par Pierre-Marie Morel, Flammarion, Paris, 2011.

Pour finir, de la philosophie. Cette chronique sera courte. J’ai mis sur Goodreads la note de 4/5. Ce fut une lecture intéressante, et enrichissante. Ce n’est pas difficile à comprendre, cependant, je suis d’avis qu’une seule lecture ne suffit pas. C’est un livre vers lequel je me tournerai sans doute à nouveau. Je suis contente de l’avoir lu cette année.

Voilà donc pour les lectures du mois dernier ! Un roman : Les Amours de Psyché et de Cupidon de La Fontaine; un recueil de poèmes : Des falaises de Mélanie Leblanc; et enfin un livre de philosophie : Lettres, maximes et autres textes d’Epicure.

Quelles ont été vos lectures en mars ?

Epingle Pinterest : Chronique - Les amours de Psyché et Cupidon de Jean de La Fontaine.

Recevez la newsletter

Vos données sont privées et ne seront utilisées que pour vous envoyer la newsletter. Lire notre politique de confidentialité.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.