Bibliothèque

Chronique : L’odyssée de Pénélope de Margaret Atwood

Pénélope est connue dans l’Odyssée pour sa ruse, et sa fidélité à Ulysse. Elle est une épouse exemplaire mais un personnage secondaire. Margaret Atwood lui donne une odyssée à son nom : ce récit est celui de Pénélope.

Depuis les Enfers, maintenant qu’elle n’a plus rien à craindre des dieux, Pénélope partage son autobiographie. Elle nous raconte son enfance, son mariage à Ulysse, leurs années ensemble, et l’attente du retour de celui-ci après son départ pour la guerre.

A lire : Bilan lecture : Mai (et Avril) 2020

Titre : L’odyssée de Pénélope

Titre VO : The Penelopiad

Auteur : Margaret Atwood

Traduit de l’anglais (Canada) par : Lori Saint-Martin et Paul Gagné

Photo de couverture : Evening Standard © Hulton Archive

Editions : Flammarion

Editeur original : Canongate Books Ldt.

Date de parution : 2005

Pages : 159

ISBN : 2-08-068594-5

Note :

Résumé : Dans l’Odyssée d’Homère, Ulysse rentre à Ithaque après vingt ans d’absence. Dix ans passés à combattre lors de la guerre de Troie, et dix années supplémentaires sur le chemin du retour où il est perdu en mer. A son retour, il massacre les prétendants qui se sont installés chez lui. Et il fait pendre douze servantes de Pénélope qu’il juge lui avoir été infidèles. Dans cette réécriture de Margaret Atwood, Pénélope raconte depuis les Enfers sa version des faits. Bien qu’on la connaisse pour son ingénieux stratagème visant à faire patienter les prétendants, Pénélope n’a pas fait que tisser pendant ces vingt années.

Ce livre, cette pépite, je l’ai trouvé dans une librairie de seconde-main. Le titre m’a tout de suite plu. Le lien avec la mythique guerre de Troie était évident. De plus, il laissait entendre que l’histoire serait centrée sur Pénélope. Personnage célèbre, mais souvent effacée par la célébrité de son mari.

Fun fact concernant le titre original : The Penelopiad

Le suffixe -iade signifie « histoire de » en grec. Et Ilion était un autre nom de la ville de Troie. Donc l’Iliade veut littéralement dire « histoire d’Ilion ». Et donc, Penelopiad « histoire de Pénélope ».

L’attente du retour d’Ulysse n’est pas facile. Son mari lui manque. Elle doit élever leur fils. De plus, Ithaque, en l’absence de son roi, est vu comme affaiblie. Pénélope doit gérer le royaume tout en résistant à la pression des nombreux prétendants qui se présentent à elle dans le but de l’épouser.

En suivant son parcours, son odyssée, nous pouvons voir Pénélope et ses multiples rôles : elle est femme, épouse, mère, et reine. Chaque rôle apporte des responsabilités et, parfois, des restreintes. Dans ce contexte antique, bien qu’elle soit reine, Pénélope reste femme – on n’attend pas grand-chose de sa part.

Tout au long du livre, malgré la solitude et le désespoir qu’elle peut ressentir, Pénélope va prouver qu’elle est capable de plus que ce qu’on attend d’elle. Elle est une femme brillante et volontaire.

Lire la chronique postée sur Goodreads

En mot de fin, je tenais à souligner le travail des traducteurs.

C’est leur travail, me direz-vous, de préserver en traduisant la beauté d’un texte, sa poésie et les émotions qu’il confère. Certes. J’ignore pourquoi, j’ai été particulièrement touchée ? impressionnée ? par cette traduction. Je ne doute pas que la plume de Margaret Atwood soit excellente. Mais le travail des traducteurs (Lori Saint-Martin et Paul Gagné) était vraiment bon.

Cette lecture fut un plaisir. Je vous la recommande chaudement.


épingle Pinterest : Chronique - L'odyssée de Pénélope de Margaret Atwood.

Avez-vous lu l’odyssée de Pénélope ?

Salutations ! Je suis Axelle, étudiante en Lettres Classiques, blogueuse littéraire créatrice et rédactrice de l'Alcôve aux histoires. Rêve et objectif : devenir autrice et vivre de ma plume.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.