Illustration d'un château de sable avec un seau rouge à côté.
Scriptorium

Créer des lieux pour son roman : les bâtiments

Aujourd’hui nous allons créer des lieux pour notre roman, en nous concentrant sur les bâtiments. « Pourquoi les bâtiments en particulier ?  » me demandez-vous. La raison est simple : dans le manuscrit que sur lequel je travaille, une grande partie de l’intrigue se déroule dans un seul bâtiment. Il a donc fallu le travailler. Cela m’a amené à me poser beaucoup de questions. Mine de rien, concevoir en détail un bâtiment – et pas seulement en apparence – peut aider à construire l’intrigue.

A lire : Préparer l’écriture de son roman

Pin : Créer des lieux pour son roman - les bâtiments

Conseil avant de commencer : s’inspirer

Si vous ne parvenez pas à visualiser l’aspect d’un des bâtiments de votre histoire, inspirez-vous de ceux qui existent*. Faites un tour sur Pinterest (ou sur un autre moteur de recherche) voyez ce qui vous plaît, ce qui correspondrait à votre histoire, et mettez ces images de côté.

Vous pouvez faire un tour sur mon tableau « Wild vibes » si vous cherchez de l’inspiration.

*bâtiments réels, dessins, projets d’architecture…

Fonction

Nous allons commencer par l’essentiel :

A quoi sert ce bâtiment ? Qui s’y (re)trouve ? Pour quoi faire ? L’entrée est-elle libre d’accès ou réglementée ? Y a-t-il des zones interdites au public ? Y a-t-il des horaires d’ouverture et de fermeture ? Le bâtiment est-il à l’abandon ? Pourquoi a-t-on cessé de l’utiliser ?

Répondre à la première question apporte souvent les réponses aux suivantes. Par exemple, dans le cas d’une piscine municipale les réponses seraient :

On se rend à une piscine municipale pour se baigner et nager. Tout le monde peut s’y rendre. Il faut avoir une tenue particulière pour se rendre dans l’eau. L’entrée est payante (mais il peut y avoir des réductions). Le public ne peut pas se rendre dans les locaux réservés au personnel. Il y a des horaires d’ouverture et de fermeture. Etc.

Voilà la fonction de base de notre bâtiment.

Mais nous pouvons imaginer que l’antagoniste de votre histoire ait caché un artefact puissant dans les locaux de cette piscine municipale. Dans ce cas, le lieu acquière une fonction de cachette.

Le protagoniste aura alors des obstacles pour récupérer l’artefact. Eh oui ! Nous avons dit plus haut que le public ne pouvait pas se rendre dans les locaux réservés au personnel. Sauf si votre protagoniste trouve le moyen d’intégrer le staff, il va devoir se débrouiller pour mener ses recherches sans se faire prendre. Sans oublier que la piscine a des horaires d’ouverture et de fermeture – une limite de temps qui augmente la tension.

Construction

Quelles sont les dates de début et de fin de construction ? Y a-t-il eu des retards ? Qui était l’architecte ? Qui a passé la commande ? Qui est le propriétaire actuel ?

Quels matériaux ont été utilisés ? Ont-ils été difficile à obtenir ? Y a-t-il eu des travaux de rénovation importants ? La construction a-t-elle été difficile ? L’a-t-on abandonnée ? Pourquoi ?

Gardez à l’esprit que ces questions sont des suggestions qui peuvent fournir de la matière pour votre histoire. Il n’est pas impératif de répondre à chacune d’elles.

Exemple avec une église de campagne :

Elle a été construite en 1226. Les travaux ont durés quinze ans, au lieu des sept prévus initialement. La raison de ce retard : le prête à l’origine de la commande a insisté pour que l’église soit construite sur une colline. Or monter des blocs de granit au sommet, même avec l’aide de chariots, était une tâche difficile. Contraintes que le prête a ignoré. D’ailleurs, de nombreuses villageois travaillant sur le chantier ont été blessées pendant les travaux.

Après ça, nous pouvons nous interroger sur les motivations du prêtre. Et puis, qu’en est-il des villageois et de leur famille ? Ont-ils de la rancœur à l’encontre du prêtre ? Veulent-ils se venger ? Voit-on cette église – ce bâtiment saint – comme « mauvais » car ayant causé plus de souffrance que de bien ?

Et pourquoi au sommet de cette colline ? Pour la localisation, c’est le point suivant.

Conseil :

Faites des plans des bâtiments les plus importants dans votre roman. Sans pour autant devenir architecte, avoir une vue d’ensemble du lieu vous aidera à orienter vos personnages dans les différentes pièces. (Vous pouvez aussi indiquer les passages et salles secrètes en les dessinant sur une feuille calque).

Localisation

Où se trouve le bâtiment ? Est-ce insolite de le trouver là où il se trouve ? Qu’est-ce qu’il y a à proximité ? Est-ce qu’on peut s’y rendre à pied ? Est-ce que le bâtiment est difficile à trouver ? Pourquoi a-t-on construit ce bâtiment à cet endroit et pas à un autre ?

Votre piscine municipale ne va pas se trouver au milieu des bois. Sauf si la construction est récente. Dans ce cas, construire dans les bois aurait pu être la seule alternative.

Trouver le Parlement d’un pays au milieu d’une plaine située à cent kilomètres de toute civilisation est incohérent. Le Parlement devrait se trouver dans la capitale ou dans une ville importante. Sauf si vous avez une raison valable pour que le Parlement se trouve au milieu de nulle part.

L’écriture apporte une grande liberté, mais il faut pouvoir justifier ses choix pour que l’histoire reste cohérente.

Apparence

Notre dernier point concerne l’apparence du bâtiment, son aspect à l’extérieur et à l’intérieur. Il y aurait beaucoup à dire, donc je vous donne quelques pistes.

Quel est le style architectural (roman, baroque, gothique, moderne, etc.) ? Est-ce que le bâtiment fait « tache » dans le paysage ou est-ce qu’il se fond dans le décor ? Est-il imposant, impressionnant, ou banal ? Quelles sont les couleurs dominantes ? Y a-t-il de la verdure ?

Grandes ou petites fenêtres ? Plafond haut ou bas ? Sol uni ou mosaïques représentant une scène de bataille ? Est-ce que le bâtiment a une particularité qui se voit, comme par exemple une inscription au-dessus de l’entrée principale ?

Est-ce que l’apparence extérieure de l’édifice diffère de ce qu’on trouve à l’intérieur ? L’exemple parfait est la librairie El Ateneo à Buenos Aires qui a été aménagée… dans un ancien théâtre !

Pensez également aux émotions éprouvées par les visiteurs. De nuit, l’enthousiasme n’est pas le même en entrant dans une petite librairie très éclairée que dans un grand hôpital à l’abandon depuis 1926.

Photo intérieur d'un musée de Londres
Image par Public Co de Pixabay

Autres questions :

Est-ce que ce bâtiment est un symbole ? Pour qui ? Pourquoi ? Est-ce que des personnes veulent le détruire ? Pourquoi ? Est-ce un lieu dont on se souvient longtemps après y avoir été ? Pourquoi ?

Bref, pour chaque élément, demandez-vous : « pourquoi ? »

Attention : Il s’agit de suggestions. Il n’y pas obligation de répondre à chacune de ces questions ni de questionner chacune de vos décisions. Si le carrelage de votre piscine est vert, super ! inutile d’écrire une thèse pour justifier ce choix. En revanche si les bords de la piscine sont incrustés de diamants et d’émeraudes, je pense qu’il faudra quelques explications.

Toutes les informations sur votre bâtiment ne se retrouveront pas dans votre roman.

Dans le cas où la majorité de votre intrigue se déroule dans un seul et même lieu, il est important de travailler dessus. Comme nous avons pu le voir dans les différentes parties, un bâtiment peut avoir un rôle à jouer. Au-delà d’être une partie du « décor » sa fonction, son l’histoire de sa construction, son apparence et les émotions qu’il suscite, peuvent influer le cours de l’histoire et les choix des personnages.

J’espère que l’article vous aura plu, et vous aidera à construire les bâtiments de votre roman.


Pin : Créer des lieux pour son roman - l'importance de travailler les bâtiments

Est-ce que les bâtiments ont un rôle important à jouer dans votre roman, ou pas ?

Salutations ! Je suis Axelle, étudiante en Lettres Classiques, blogueuse littéraire créatrice et rédactrice de l'Alcôve aux histoires. Rêve et objectif : devenir autrice et vivre de ma plume.

Un commentaire

  • Enirtourenef

    La feuille calque pour les passages secrets, je n’y avais jamais pensé !

    J’accorde de l’importance aux lieux de mes histoires mais la plupart du temps ils sont assez morcelés. Je fais surtout des plans, même basiques (où je liste juste les localisations globales, genre dans une aile je vais écrire toutes les pièces qui se trouvent à cet étage mais sans les tracer) quand beaucoup de scènes se déroulent dans beaucoup pièces. Pour mon roman actuel j’ai fait un plan du couvent parce que c’est un gros bordel entre les bâtiments qui ont pas tous le même nombre d’étages, les différentes cours, etc. Mais c’est le seul bâtiment sur lequel j’ai vraiment travaillé. Mais je pense que je vais bientôt avoir besoin de travailler sur un autre. C’est juste que je n’ai même pas une vague idée de ce à quoi il ressemble ! Pour le moment je sais juste qu’il existe et j’ai trouvé les stratagèmes nécessaires pour ne pas avoir de scènes dedans (vivent les ellipses) mais ça va pas tenir bien longtemps, mon histoire… En même temps c’est ça de partir dans la rédaction sans avoir fait toutes les recherches avant x’D

    Pour les localisations, j’ai tendance à me perdre, du coup je griffonne souvent un petit plan rapide de la ville avec les grandes artères. Rien n’est à l’échelle mais ça me permet d’y voir clair. Surtout dans mon roman actuel où j’ai un personnage qu’on voit tout le temps mais qui n’intervient jamais et qui regarde toujours vers une seule direction. Du coup, si je me goure entre ce qui est à sa droite et ce qui est à la gauche, je vais pas aller bien loin !

    Le fait qu’il fasse tâche ou pas dans le paysage je ne m’étais jamais posé la question !

    Mes études d’Histoire m’ont vraiment bien aidé sur les descriptions des bâtiments. Entre les caissons, les pilastres, les demi-colonnes, les voûtes, etc. Malheureusement, il y a beaucoup de termes que j’ai oublié, mais je dois toujours avoir mes cours quelque part !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.