Scriptorium

« Never have I ever » writer tag

Salutations, aujourd’hui nous allons jouer à un jeu. « Never have I ever » équivalent français de « Je n’ai jamais ». Le principe est simple : pour chaque question il faut répondre par « oui » ou « non ». Comme vous l’avez vu il s’agit d’un writer tag – je ne suis pas encore autrice, mais bon, comme j’écris, nous pouvons dire que je suis a writer. Right ?

Oh, et avant de commencer :

1.Ce tag me vient de C.G du blog Paperfury – allez voir ses réponses !

2. Pour les non-anglophones, je vous ai traduis les questions 😉

Pin : "Never have I ever" writer tag

Never have I ever…

Je n’ai jamais…

Started a novel that I didn’t finish

Commencé un roman que je n’ai pas fini

Non. Le premier roman, ou plutôt manuscrit, que j’ai entrepris en 2015/2016 a bel et bien été achevé, pas plus tard que l’année dernière. J’ai plusieurs idées d’histoires et de romans qui attendent sagement que je me penche dessus; lorsque j’entreprend un projet, je veux être sûre d’aller jusqu’au bout.

Written a story completely by hand

Ecrit une histoire entièrement à la main

Je pense que oui. Il fut un temps où je n’avais pas d’ordinateur, donc il fallait bien écrire avec autre chose qu’un clavier et un écran. Ce devait être des histoires (très) courtes, voir des scénettes tirées d’histoires que j’imaginais. A présent, j’écris les brouillons et les premiers jets à la main, mais je ne m’imagine pas écrire un roman entier… ^^’

Changed tenses midway through a story

Changé de temps au milieu d’une histoire

Oui. Quoique plutôt au milieu de paragraphes. Il s’agit souvent d’erreurs d’inattention (et les temps de la langue française sont difficiles, OK) avec des passages du passé au présent.

Not researched anything before starting a story

Fait aucune recherche avant de commencer une histoire

Oui. Le problème des recherches c’est qu’il est facile de s’y perdre. Je préfère souvent commencer à écrire avec ce que je sais, ou pense savoir, puis faire des recherches lorsque je sais quelles connaissances il me manque, et ce que je dois corriger et/ou approfondir.

Changed my protagonist’s name halfway through a draft

Changé le nom de mon personnage principal au milieu d’un manuscrit

Oui ! Le personnage de mon premier manuscrit s’appelait initialement Ève. Sauf que – et je ne l’ai remarqué que tardivement – l’agaçant jeune homme amoureux d’elle s’appelait Adam ! J’ignore ce qui a provoqué le déclic, mais à un moment je me suis dit : « Attend. Ève… et Adam ? non. Ça ne va pas aller, Axelle. Il faut changer. » – Trouver des noms pour les personnages est compliqué.

Written a story in a month or less

Ecrit une histoire en un mois ou moins

Oui. Ma première « vraie » histoire – tapée à l’ordinateur et mise en page, tout ça tout ça – a été écrite en quelques jours : Les Poupées de porcelaine. Huit pages. Et qu’est-ce que j’étais fière !

Fallen asleep while writing

(Me suis) endormi en écrivant

Non, jamais encore. J’arrête d’écrire avant.

Corrected someone’s grammar irl/online

Corrigé la grammaire de quelqu’un dans la vraie vie/en ligne

Gros doute… je n’ai pas de souvenirs précis mais c’est presque sûr que je l’ai déjà fait. Ne serait-ce qu’avec ma famille. Je dirais donc oui.

Yelled in all caps at myself in the middle of a novel

Me suis crié dessus en majuscules au milieu d’un roman

Alors, cela peut paraître étrange, mais oui. J’écris en lettres capitales lorsque j’ai une idée ou une remarque et que je ne veux pas la perdre en cours d’écriture. Mais lorsque je n’ai aucune idée de ce que je fait, de ce que j’écris, j’ai tendance à partir dans un mode AH LA LA QUEL EST LE SENS DE MA VIE ???

Used « I’m writing » as an excuse

Utilisé « j’écris » comme une excuse

Je suppose que c’est comme excuse pour ne pas sortir et/ou interagir avec des personnes. Dans ce cas : non. Etant donné que je ne suis pas encore écrivaine, l’excuse est faible. Mais peut-être qu’un jour…

Killed a character that was based on someone I know in real life

Tué un personnage qui était basé sur quelqu’un que je connais dans la vraie vie

Jusqu’à présent, non, et je ne pense pas le faire dans le futur. Aucun de mes personnages n’est basé sur quelqu’un que je connais. L’écriture serait trop difficile. Sans compter que si la personne se reconnait, la relation avec elle risque de devenir gênante*.

*Sauf si c’est un personnage badass qui sauve le monde en se sacrifiant. Auquel cas…

Used pop culture references in a story

Utilisé des références de pop culture dans une histoire

Oui, je suis coupable. x)

Written between the hours of 1AM and 6AM

Ecrit entre 1h et 6h du matin

Nope. Enfin, je ne crois pas… #J’aiUneMauvaiseMémoireOk. Il m’est arrivé d’écrire jusqu’à tard mais entre 1h et 6h du matin, en principe, je dors.

En principe.

Drank an entire pot of coffee while writing

Bu l’intégralité d’une cafetière en écrivant

Noooon ! Je n’aime pas le café ! Cette case du stéréotype de l’écrivain qui a du café coulant dans les veines je ne la cocherais jamais x) Suis-je seule en ce monde à être Team Chocolat Chaud ?

Written down dreams to use in potential novels

Noté des rêves pour les utiliser potentiellement dans des romans

Oui. Pas systématiquement, mais cela arrive. Par exemple, je me souviens m’être réveillée un matin après avoir fait un cauchemar horrible :

Une personne, un démarcheur, était entré dans notre appartement. Nous avions réussi à le faire partir, mais la porte d’entrée n’avait plus de serrure. A travers le judas je l’ai vu s’éloigner vers l’ascenseur. Les portes se sont ouvertes, mais il n’est pas monté dedans. Au lieu de ça, il a empoigné une hache et est revenu vers nous. Puis il a commencé à cogner contre la porte.

Je me suis réveillée.

Sauf que la manière dont je me suis réveillée (coeur battant et frissons typiques d’un réveil post-cauchemar) eh bien c’est de cette manière qu’avait commencé mon mauvais rêve. Autant vous dire que je n’ai pas été bien (et qu’après ça je me suis mise à écrire).

Published an unedited story on the Internet/blog/Wattpad

Publié une histoire non-éditée sur Internet/blog/Wattpad

Ahah, non. Et ça ne risque pas d’arriver.

Forgotten to save my work/draft

Oublié de sauvegarder mon travail/manuscrit

Non, c’est l’une des choses que je ne peux pas oublier en travaillant. Trop peur de perdre ma progression. Je sauvegarde régulièrement.

Typed so long that my wrists hurt

Tapé (à l’ordinateur) longtemps au point que mes poignets me fassent mal

Oui ! Pas mes poignets, mais mes doigts ! C’est souvent lorsque je suis dans La Zone™ que ça arrive. La concentration est à son paroxysme, les mots affluent – impossible d’arrêter d’écrire, malgré les crampes, malgré la douleur, sous peine de voir le charme être brisé.

Spilled a drink on my laptop while writing

Renversé une boisson sur mon ordinateur en écrivant

Jamais. Je n’ose même pas l’imaginer. Si j’ai une boisson en écrivant, elle est toujours placé à une distance de sécurité de mon ordinateur – pour éviter ce genre d’accidents.

Finished a novel

Terminé un roman

Oui ! Enfin, j’ai terminé le manuscrit d’un roman. Je n’ai pas reçu de réponses positives des agences littéraires auxquelles je l’ai envoyé – je m’y attendais un peu – mais je n’abandonne pas ! Un jour je pourrais dire : « J’ai publié un roman. »

Laughed like an evil villain while writing a scene

Ri comme un méchant maléfique en écrivant une scène

J’ai déjà ri en écrivant une scène. Je ne qualifierais pas ce rire de « maléfique » ni « diabolique » mais je dois admettre rire -nerveusement – en écrivant une scène heart-breaking. J’imagine aussi la réaction de mes futures lectrices et lecteurs, et une part de moi ne peut s’empêcher un sourire satisfait.

Cried while writing a scene

Pleuré en écrivant une scène

Ah ah. Oui.

Created maps of my fictional worlds

Crée des cartes de mes mondes fictifs

Oui ! J’adore faire des cartes ! Trouver des noms pour chaque lieu, imaginer la météo à tel ou tel endroit. Du world building comme on aime en faire.

Research something shady for a novel

Recherché quelque chose de suspicieux pour un roman

J’avoue. Mais entre nous, qui ne l’a jamais fait ? 😉

Voilà pour ce « Never have I ever » writer tag !

J’aime beaucoup les tags comme celui-là. Mine de rien, il fait réfléchir à nos habitudes. Peut-être que d’ici quelques années – ou quelques mois ? – mes réponses auront changé. Qui sait ? J’essaierais de trouver d’autres tag de ce genre.

A lire : Surmonter les blocages qui empêchent d’écrire.

Sur ce, à bientôt !


Pin : "Never have I ever" writer tag

N’hésitez pas à reprendre ce tag sur votre blog ! Je suis curieuse de connaître vos réponses !

Salutations ! Je suis Axelle, étudiante en Lettres Classiques, blogueuse littéraire créatrice et rédactrice de l'Alcôve aux histoires. Rêve et objectif : devenir autrice et vivre de ma plume.

2 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.