Salon

Un thème enfant pour changer l’allure de son blog

Vous aimez le thème de votre blog, mais vous aimeriez y apporter quelques changements, une petite touche personnelle. Problème : vous n’êtes pas à l’aise avec le code et ne savez pas où regarder. Dans l’article d’aujourd’hui, je vous dit comment j’ai réussi à créer un thème enfant à partir d’un thème WordPress pour changer l’apparence de mon blog – sans être experte en informatique.

Pin : "Utiliser un thème enfant pour changer l'allure de son blog"

Notez que je ne suis pas web-designer, ni développeur web. Cet article vise à partager avec vous mon expérience en tant que non-experte, et à vous orienter vers les ressources qui m’ont permis de réussir – même si je ne suis pas, justement, experte en code.

Pourquoi vouloir changer le design de son blog ?

Parmi les conseils qui reviennent le plus lorsqu’on crée un blog, il y a la question du design, de la « cohérence » et du « branding  » . Les couleurs, les formes, l’apparence.

Le thème du blog est la première chose que les visiteurs voient en arrivant, et cela a une importance significative sur s’ils décident de s’attarder pour lire et découvrir votre contenu ou non. L’apparence du blog doit leur donner envie de rester.

Il existe des thèmes gratuits proposés par WordPress, mais également des thèmes payants qu’il est possible de trouver sur des sites comme ThemeForest. Il y a des thèmes pour tous les goûts et pour tous les sujets de blog.

Pour ma part j’ai choisi le thème gratuit Lucienne.

Ce thème me plaît – évidemment, sinon je ne l’aurais pas choisi – mais j’ai commencé à le trouver impersonnel. Je ne suis pas tombée sur un autre blog qui l’utilisait pour le moment. Toutefois, j’avais l’envie grandissante de modeler ce blog à mon image, d’y ajouter des couleurs et des polices de caractères qui me correspondaient, et qui le rendrait unique.

Et pour ce faire, j’ai créer un thème enfant.

Qu’est-ce qu’un thème enfant ?

Un thème enfant est, comme son nom l’indique, « l’enfant » de votre thème.

Il ne s’agit pas d’une version miniature auquel il manquerait des fonctionnalités – non non non !

Vous savez sans doute que des mises à jours sont faites régulièrement sur WordPress. Des mises à jours pour les plugins, mais aussi des mises à jours sur les thèmes -des corrections et/ou des améliorations. Ce qui est une bonne chose.

Sauf que, si vous modifier le fichier style.css* de votre thème, ou un bout de code, à la prochaine mise à jour vos modifications seront supprimées, remplacées par les valeurs par défaut. Et il faudra tout recommencer.

Oui, je sais : « Ô rage, ô désespoir. »

Enfin, ça, c’est si vous ne créer pas de thème enfant.

Créer un thème enfant pour votre blog à partir du thème qui vous plaît permettra de conserver les modifications apportées – sans avoir à craindre une vilaine mise à jour !

*fichier qui contient l’apparence de votre blog (marges, couleurs, bordures, taille, police de caractères, etc.).

« Ok. Et comment je fais ça, moi ? »

Comme dit précédemment, je ne suis pas web-designer, ni développeur web. D’ailleurs, l’idée de devoir toucher au code m’inquiétais. J’avais peur de faire une mauvaise manip’ et de tout casser.

Fort heureusement depuis que j’ai commencé à bloguer, je suis le blog No Tuxedo. C’est sur ce blog – une pépite – que j’ai trouvé cet article : « Pour modifier un thème WordPress, apprenez à créer un thème enfant ! » .

Il s’agit d’un article invité – très bien écrit, avec des directives claires et précises. Les étapes paraissent ridiculement simples une fois qu’elles sont détaillées. Grâce à cet article je suis parvenu à créer le thème enfant de mon blog en… je dirais une poignée d’heures. Voire moins.

Je vous recommande chaudement cet article car il m’a permis – à lui seul – de parvenir au résultat final. Résultat que je vous montre tout de suite !

Le résultat :

AVANT
APRÈS

#GlowUp.

Petits conseils en passant :

  • Pour l’extension Child Theme Configurator* :

1. Mettez des « border » colorés. Cela vous permettra de voir quel élément vous êtes en train de modifier sur votre blog.

2. Pensez bien à cliquer sur « Enregistrer les valeurs de l’enfant » – sérieusement. J’ai passé plusieurs jours à penser que le plugin ne marchait pas parce que j’appuyais sur « Enregistrer » au lieu d’ « Enregistrer les valeurs de l’enfant ». *facepalm*

*son fonctionnement est détaillé dans l’article sur le blog No Tuxedo, mais ce sont des astuces qui m’ont aidé.

  • Pour les règles CSS :

Si vous n’y connaissez vraiment rien de rien en code, allez jetez un oeil au cours « Apprenez à créer votre site web avec HTML5 et CSS3 » sur Open Classrooms. C’est un cours gratuit en 20h qui m’a permis de comprendre le fonctionnement de base du HTML et du CSS – ce qui est très utile en blogging.

Ressenti :

Je suis fière de moi et je suis contente du résultat; les modifications ne sont pas énormes, il s’agit surtout de polices de caractères et de couleurs, mais le fait d’être parvenue à le faire signifie beaucoup. Il y a un sentiment d’accomplissement et de réussite.

Pour autant, je ne pense pas que ce sera l’apparence finale de l’Alcôve aux histoires. J’en suis même sûre. Il y a encore du chemin à faire niveau design, mais maintenant que j’ai compris comment créer un thème enfant, je pense que je vais m’amuser un peu !

Pin : "utiliser un thème enfant pour changer l'allure de son blog"

Est-ce que vous utilisez un thème enfant sur votre blog ?

Salutations ! Je suis Axelle, étudiante passionnée de langues anciennes et de civilisations disparues, blogueuse littéraire créatrice et rédactrice de l'Alcôve aux histoires, et écrivaine aspirant à être publiée (auteure est un métier artistique, mais un métier quand même).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.